Faut-il parler de son ex à son nouvel amour ?

Vous vous êtes rencontrés ! Vous vous êtes aimés et… finalement vous vous êtes séparés. Aujourd’hui, vous êtes de nouveau en couple et vous filez le parfait amour. Mais voilà, vous hésitez à parler de votre relation précédente avec lui/elle ? Ce qui suit s’adresse à vous.

Parler régulièrement de son ex peut agacer

La jalousie dans une relation est normale. Et il est encore plus normal d’éprouver une pointe de jalousie lorsque votre conjoint évoque les bons moments passés dans une ancienne relation. L’évocation de son passé sentimentale à tout bout de champ est une mauvaise idée à coup sûr. Cela place l’autre dans une situation de perpétuelle comparaison. Vous devez éviter que l’ombre de votre ex plane sur votre relation présente. Cela peut rendre une relation particulièrement tendue.

En faisant des allusions à votre ex de manière répétée, vous démontrez que vous n’avez pas réussi à tourner la page. Votre conjoint (e) peut avoir l’impression que vous êtes en train de regretter votre relation, que vous ne l’aimez pas. Cela peut entraîner des conséquences graves sur lui : anxiété, stress, mauvaise humeur, voire même troubles sexuels. Une relation toxique peut entraîner beaucoup de maux. Le maintien d’un lien avec votre ex ne doit pas être un motif de rupture dans votre relation actuelle.

Ne pas parler de ses ex peut éveiller des soupçons

Vous avez compris ! Il faut éviter de parler souvent de son ex à son/sa conjoint (e). Toutefois, la solution ne réside pas dans une stratégie d’esquive permanente du sujet. En fait, à un moment ou un autre, votre conjoint commencera par se demander si vous avez vraiment tourné la page. L’impasse sur votre relation précédente n’est pas une chose à faire surtout lorsque vous souhaitez construire une relation sur des bases solides. Des non-dits ou des demi-vérités peuvent causer beaucoup de mal plus tard.

Certes, certains n’auront peut-être pas envie de parler de leurs expériences passées pour une raison ou une autre. C’est légitime. Mais afin d’éviter à votre amour actuel de se faire des films dans sa tête, il vaut mieux être honnête et parler. Ce n’est pas seulement pour des questions de transparence et d’honnêteté. Il est également important d’avoir des informations sur les motifs de la rupture de votre conjoint. Cela vous donne une idée sur la manière dont vous allez mener la relation. Connaître les points forts et les points faibles d’une relation passée, c’est le meilleur moyen de consolider la relation présente.

Fixer des limites dès le début, trouver un équilibre

Il faut essayer de trouver le juste équilibre. En effet, rien ne vous interdit de parler de votre ex. En fait, l’essentiel est que chaque membre du couple puisse accepter le passé du second. Ne parlez pas trop de votre ex et évitez d’être trop secret également sur le sujet. Fixez des limites afin de ne pas faire du tort à votre conjoint. Vous pouvez par exemple lui demander de ne pas vous parler de sa vie sexuelle avec ses ex.

Si votre conjoint (e) ne souhaite pas entendre parler de votre ex et que cela vous dérange, faites-le-lui savoir. Expliquez-lui que vous ne souhaitez pas tirer un trait sur votre histoire, faire comme s’il n’y avait rien eu. Dites-lui que vous avez des amis en commun avec votre ex et que vous pourriez le rencontrer dans certains milieux. Vous pouvez même essayer de l’amener également à parler de ses relations précédentes. Ainsi, vous établissez un équilibre sur le sujet.

Si vous sentez que votre amour est toujours réticent, vous devrez faire un choix. Mais comme dit plus haut, vous ne devriez pas rompre à cause d’un ou d’une ex. Il vous faut aussi savoir aller de l’avant.